Lors de l’acquisition d’un logement dans un but d’investissement deux choix s’offrent à vous: l’immobilier neuf ou l’ancien.

IMMOBILIER NEUF EN VEFA OU ANCIEN : QUELLES DIFFÉRENCES ?

Un logement est considéré comme “neuf” pendant les 5 premières années qui suivent la réception des travaux de construction. Parmi les constructions neuves, vous pouvez acheter des biens déjà construits mais dont la livraison date de moins de 5 ans ou choisir d’acheter un logement sur plan, qui n’est donc pas encore construit. Les logements neufs vendus sur plan sont également appelés VEFA : Vente en l’Etat de Futur Achèvement.
Le transfert de propriété du promoteur à l’acquéreur est fait au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Tout bien immobilier de plus de 5 ans ne correspondant à aucune de ces caractéristiques sera considéré comme ancien.

IMMOBILIER NEUF EN VEFA OU ANCIEN : QUEL EST LE PLUS INTÉRESSANT ?

Immobilier neuf en VEFA:

Avantages de l’immobilier neuf en VEFA:

  • L’achat se fait sur plan, donc vous pouvez réaliser quelques modifications sans pour autant voir le prix s’élever,
  • Les frais d’acquisition (notairiaux…) de l’immobilier neuf sont moins élevés que pour l’ancien : 2 à 3 % contre 7 à 8 %,
  • Exonération de la taxe foncière les 2 première années : de nombreuses communes voulant aider les constructions choisissent d’exonérer les propriétaires, souvent jusqu’à la livraison du bien en VEFA,
  • Réduction d’impôts : de nombreuses lois de défiscalisations ont vues le jour depuis quelques années. Elles permettent aux propriétaires achetant du neuf, notamment en VEFA de déduire certaines charges liées à l’achat de leurs impôts, les intérêts par exemple (Loi émanant du gouvernement Sarkozy par exemple),
  • Le logement et la copropriété, le cas échéant, ne nécessiteront pas de travaux d’entretien importants à court terme,
  • Le paiement de l’acquisition en VEFA est échelonné et va au gré de l’avancement des travaux,
  • Le logement neuf respectera obligatoirement les normes de construction en vigueur.
  • Le norme de qualité de l’habitat sont sensées imposer des règles de construction avec de meilleures conditions thermiques et phoniques. Cependant, qu’en est-il de la qualité des matériaux utilisés dans le temps ?
  • Certaines aides sont conditionnées à la qualité de construction (BBC, RT2012…). Elles sont beaucoup plus faciles à obtenir sur de l’immobilier neuf.

Inconvénients de l’immobilier neuf en VEFA:

  • Le délai de livraison du logement neuf en VEFA est long. Il peut varier de 12 à 24 mois, ou plus en cas de contre-temps…,
  • Il existe une possibilité de malfaçons, qui seront toutefois couvertes par la garantie biennale, la garantie décennale, et la garantie de parfait achèvement,
  • Les terrains vides étant rares, l’emplacement de l’immobilier neuf n’est pas toujours très pratique et peut être reculé (peu de commerces, de transport en communs…). Vous « investissez » dans un devenir…incertain !
  • Les logements neufs beaucoup plus cher à l’achat, notamment au mètre carré.

 

Logement ancien:

Avantages des logements anciens:

  • Certains logements anciens ont plus de cachet qu’un logement neuf en VEFA,
  • Le logement est généralement disponible immédiatement à moins que vous ne souhaitiez réaliser quelques travaux,
  • Il y a plus d’offre de logements anciens que dans l’immobilier neuf, les terrains pour construire se faisant rares,
  • Vous savez exactement ce que vous achetez – pas de surprise à la livraison (orientation, voisinage…),
  • Les logements anciens sont généralement moins chers que les logements neufs,
  • En cas de travaux de rénovation, la TVA à 5,5% sera appliquée,
  • Les logements anciens sont souvent bien placés, proche du centre-ville, des transports en commun, écoles…

Inconvénients des logements anciens:

  • Des travaux de rénovations et de mises aux normes sont souvent à envisager et leur coût est élevé : isolation, chauffage, toiture, modernisation… mais si vous louez votre bien, vous pouvez défiscaliser ces travaux.
  • Peu d’avantages fiscaux existent pour les acquisitions de logement anciens contrairement aux achats de logement en VEFA,
  • Les frais d’acquisition sont élevés, ils correspondent environ à 7 à 8 % du prix d’achat.

 

Conclusion

Pour conclure, tout achat immobilier est un décision propre. Que cela soit de l’immobilier neuf, en VEFA ou dans l’ancien, chaque acheteur sera motivé par la solution qui lui sera la plus avantageuse.
Dans le cadre d’un investissement locatif, les deux types de biens auront leur attrait pour les locataires. Cependant, les types de bailleurs ne seront pas les mêmes pour le neuf ou l’ancien. Le neuf attire une population voulant « payer moins d’impôt » et défiscaliser. L’ancien est gardé plus longtemps, dans une stratégie patrimoniale et complément retraite.