Les bonnes pratiques de la gestion locative

Vous venez d’acquérir un bien immobilier en guise d’investissement. Que cela soit un logement, un garage ou un bien commercial, voici les point importants de gestion locative à connaître pour tous bailleurs.

Comment bien gérer son investissement locatif?

Gérer un bien à la location est une activité qui demande du temps et des connaissances légales.
En effet contrairement à d’autres formes d’investissement, la gestion locative requiert un suivi régulier.
Si vous êtes à même de réaliser la veille juridique afin de vous actualiser constamment, la tâche ne devrait pas être compliquée.
La partie pratique de la gestion locative consiste à élaborer les documents légaux, percevoir les loyers, effectuer les travaux, révision du loyer et gérer les cas d’impayés.
Dans le cas où vous n’ayez ni envie ni de temps à consacrer à la gestion de votre bien immobilier, il est recommandé de faire appel à un professionnel : agent immobilier, notaire ou comptable.
De nombreux cabinets spécialisés en gestion locative pourront prendre en charge l’administration de votre patrimoine.

Quelles sont les bonnes pratiques de la gestion locative?

Avant de louer votre bien immobilier, il vous faudra vérifier certains points non négligeables :
Le bien peut-t ‘il être louer ?
Il est important de vérifier le type de contrat de location que vous pourrez proposer. Par exemple, il ne sera pas possible de louer un appartement en guise de bureaux, si le logement ne dispose pas de l’usage de sol commercial.
Le loyer est-il bien estimé ?
Vous devrez faire une investigation des loyers pratiqués sur le secteur pour un logement similaire, afin de ne pas proposer un prix trop bas ou trop élevé. Si vous vous positionnez dans la fourchette haute il est possible que vous rencontriez des difficultés lors de la mise en location, ou que vos locataires quittent le logement plus rapidement.

La loi est-elle respectée ?
Les lois concernant la gestion locative changent et s’adaptent régulièrement à l’économie et la politique. Les dernières mises à jour datent de la Loi Duflot en mars 2014. Elle règlemente plus strictement les loyers ainsi que les documents relatifs à la gestion locative.partagez!

Gestion locative: Quelles garanties allez-vous prendre ?

Dans le cadre le la location d’un bien immobilier, il est recommandé de prendre quelques garanties.

  • Demander un dépôt de garantie au locataire lors de la signature du bail;
  • Prévenir les impayés de loyer en demandant un cautionnement ou en souscrivant à une assurance.

Gestion locative: Comment trouver le bon locataire?

Trouver un locataire c’est une chose mais encore faut-il que ce soit un “bon” locataire : un qui paye ses loyers en temps et en heure, qui ne pose pas de problèmes particuliers et avec qui les échanges au sujet du bien en gestion locative sont possibles, n’est pas toujours aussi simple que cela ne paraît.

Les étapes de promotion du logement et de recherche de locataire sont donc cruciales et déterminantes.

Le prix du logement peut être un élément déterminant pour la recherche du bon locataire : si le loyer proposé se trouve être dans la tranche haute des prix pratiqués sur le secteur, cela pourrait impacter le délai pour trouver des personnes intéressées mais aussi la durée du contrat de location.

Il existe plusieurs moyens pour trouver un locataire, vous pouvez proposer le bien :
En publiant des annonces immobilières sur des sites d’annonces gratuits ou sur les journaux locaux,
En signant un mandat de location avec un professionnel qui se chargera de vous trouver un locataire, une fois le contrat de location signé, le mandat prendra fin.
Par le bouche-à-oreille : n’hésitez pas à dire à votre entourage que votre bien immobilier est disponible à la location, les recommandations sont souvent la garantie de trouver un bon locataire.

Gestion locative: Comment relouer sans vacance locative?

En deux contrats de location, il peut arriver que le logement reste vide quelque temps. Pour éviter ce problème de vacance locative, voici quelques astuces :

Le préavis de résiliation de bail émanant du locataire peut avoir une durée de 1 à 3 mois, pour cela dès la réception, il vous faudra commencer à rechercher un nouvel occupant et promouvoir le logement sans perdre de temps.
Contactez le locataire, demandez lui quelles sont les raisons du préavis. Si le loyer est trop élevé pour lui, vous pouvez essayer de le retenir en le baissant légèrement et ainsi garantir quelques mois d’occupation de plus.

Enfin, le locataire, en cas de préavis, a l’obligation d’accepter des visites dans le bien de relouer le bien immobilier. Mettez-vous d’accord avec lui, prévenez-le à l’avance, ainsi vous pourrez relouer sans vacance locative.