Dossier FSL: Pourquoi c’est bien de monter un dossier FSL…

 

Présentation du FSL

Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) vient en aide aux plus démunis pour qu’ils trouvent un logement et puissent le conserver malgré leur fragilité financière. Le FSL se porte notamment garant financièrement pour ces personnes en difficulté. J’ai voulu faire le point sur le fait de monter un dossier FSL du point de vue de l’investisseur. Je ne pense pas qu’un investisseur soit obligatoirement un financier pur. Dans certains cas, il peut souvent se permettre d’aider quelqu’un en difficulté à se loger.

Aucune généralité n’est bonne avec nos locataires.

Un cadre gagnant 3000€ par mois peut vous délabrer un logement, autant qu’un locataire au RSA vous l’arrangera mieux qu’à son entrée…

Mais il est bien évident que les statistiques sont contre mes belles paroles.

Je ne conseille donc pas de loger quelqu’un qui n’est pas propre sur soi ou négligé de quelque manière que ce soit lors de la visite du bien. C’est LE point fondamental pour trier les locataires qui abîmeront peut être votre logement. Propre sur soi => Respectueux de soi => Respectueux du logement.

Passé ce… préjugé (bref!), il nous reste la question monétaire. Oui si l’on gagne 5 fois le loyer, en théorie, c’est plus facile de le payer qu’avec le RSA et la CAF. En théorie !

Vous avez aussi ces gens qui gagnent beaucoup, empruntent beaucoup, s’endettent beaucoup et sont toujours à découvert avec 4000€ par mois…

Mais allez monter un dossier FSL pour ceux là !

Un dossier FSL est différent des assurances privés GLI (garantie loyers impayés). Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) est une structure d’utilité publique. Vous serez payé. Ils ne vont pas chercher la petite bête pour ne pas tenir leurs engagements comme le font les assurances. Quand un locataire monte un dossier FSL, il a l’état pour garant !

Dossier FSL: L’oeuvre sociale d’abord !

Le FSL aide les plus démunis à se loger et à se maintenir dans leur logement. Cette action sociale est louable et il faut si on en a les moyens (trésorerie, patience, humanité) la soutenir.

Les promesses d’un dossier FSL ensuite.

un dossier FSL vous offre plusieurs prestations:

  • garantie loyers impayés pour les propriétaires-bailleurs
  • avance du dépôt de garantie pour le locataire
  • avance du premier loyer pour le locataire
  • Prise en charge des frais d’accession au logement (compteur, déménagement, frais d’agence, mobilier) pour le locataire

La procédure à suivre pour monter un dossier FSL

La procédure dépend du département de votre résidence. Tapez fsl + le nom de votre département sur Google et vous aurez plus d’information. Pour la Gironde par exemple vous obtiendrez http://www.fsl33.org/. Le mieux est de les appeler ou de vous faire aider à la constitution du dossier par une assistante sociale ou l’ADIL.

L’engagement du FSL suite à l’acceptation du dossier FSL

 

Grâce au dossier FSL, vous serez payé…

Avec un garant comme l’état, on peut être (presque) certain d’être payé. Beaucoup plus qu’avec une assurance privée dont le boulot consiste à trouver un défaut de constitution de dossier lors de la mise en location pour ne pas assumer son rôle.

… mais pas tout de suite !

Mais il faudra être patient ! Si votre locataire ne paye plus, une procédure (longue) sera mise en route. Je vais vous la détailler d’après mon expérience personnelle. Le problème est donc d’avoir une avance de trésorerie d’au moins 6 mois de loyer pour faire face au temps de remboursement. On peut compter sur un recouvrement d’impayé au bout de 3 mois en théorie (en théorie…).

la procédure en cas d’impayé

  1. si votre locataire n’a pas payé le loyer depuis plus d’UN MOIS, écrivez en courrier simple au FSL pour lui notifier le montant des impayés.
  2. le FSL met un mois à traiter votre demande
  3. le FSL demande au locataire de prendre RDV avec un travailleur social
  4. Le travailleur social se donne 2 mois pour trouver une solution sans avoir recours au FSL. Le locataire doit commencer par épurer ses dettes auprès du propriétaire.
  5. Si le locataire ne peut faire autrement, il demandera une aide au FSL pour combler sa dette auprès du bailleur.
  6. le propriétaire n’a plus de retard de paiement et le locataire paye sa dette au FSL directement.

Je conseille vivement au propriétaire de prendre contact et RDV avec le travailleur social pour exposer leurs difficultés financières. Le travailleur social à une tendance naturelle à protéger le locataire. Vous voir, et ressentir votre problématique, lui permet de mettre un visage sur un nom. Il n’en sera que plus juste et motivé à résoudre non plus 1 mais 2 problèmes. Dont le votre.

Ce n’est pas parce que vous avez monté un dossier FSL que vous devez être laxiste auprès de votre locataire. Mais comme vous allez le voir dans le paragraphe suivant, attention à ne pas rompre la communication: c’est votre seule arme de défense…

Dossier FSL: …Les risques pour le bailleur !

Vous ne devez pas renoncer aux relances d’impayés.

  1. Si le paiement doit être fait le 1er de chaque mois et que le 5 vous n’avez pas été versé, appelez votre locataire.
  2. Si le 15 vous n’êtes toujours pas versé, LRAR de mise en demeure de payer avec menace de commandement de payer par huissier à SA charge.

Mais…

Les renoncements

Si les étapes 1. et 2. n’ont rien donné, vous n’avez plus de moyen de pression. Retour à la communication… et à l’assistante sociale. Patience de nouveau.

le commandement de payer

Le commandement de payé par huissier de justice est à la charge du locataire. Mais, il faudra passer devant un juge pour que les 120€ que vous avez avancé vous soit rendu.

l’action en justice

Ensuite, aucun juge ne condamnera un locataire protégé par un dossier FSL car vous avez la garantie d’être payé… un jour (lointain).

L’expulsion

Enfin, aucune expulsion ne sera prononcée tant que le FSL joue son rôle de garant. Comme je vous le disais, retour à la discussion… alors autant ne jamais la rompre !

 

Conclusion d’un dossier FSL:

J’espère avoir réussi à montrer dans cet article que nous pouvons être un investisseur au grand coeur. Mais franchement c’est pas pour tout le monde. Les rendez vous, les complications, l’assistante sociale, l’avance de trésorerie… rendent les choses difficiles.

Si ce n’est pas un vrai projet pour vous d’aider quelqu’un et que vous n’êtes pas prêt à y laisser du temps (mais pas d’argent), le FSL n’est pas pour vous. C’est plus un projet social qu’une garantie en or massif.

Mais, ne faut-il pas s’entraider entre être humain ?