Appartement: mon premier fut une grosse erreur

Et bien j’ai commencé dans l’immobilier en faisant une énorme erreur… J’ai acheté mon premier appartement comme un imbécile heureux et de la pire manière qui soit.

En 2008, ma compagne me dit qu’elle veut devenir propriétaire… J’étais très bien locataire, acheter me faisait peur, j’ai cru que cela lui passerait. J’ai fait mine de ne rien entendre…

Un jour, elle m’invite au restaurant et avant de manger elle me dit qu’elle a une surprise à me montrer. C’était un appartement qu’elle avait visité et elle voulait qu’on l’achète. Je n’avais aucune idée des prix ni du marché. C’était la première visite d’appartement de toute ma vie… On l’a acheté! Comme ça sur un coup de cœur (et de tête), pour lui faire plaisir….

Le seul point que j’ai négocié c’est que je ne voulais pas être endetté à 33%. Pour moi c’était trop! Mes parents me l’avait bien dit c’était un maximum infranchissable 🙂

Le petit appartement sous les toits en plein dans le quartier historique de bordeaux nous endettait à 23% seulement… L’affaire était conclue ! ou presque… reste à trouver un financement…

Nous avons fait appel à un courtier “l’amour est dans le prêt” à bordeaux pour ne pas le citer. Il a pris en charge notre dossier puis nous avons attendu 15 jours avant de le rappeler… et on n’a plus jamais entendu parlé de lui… en bout de course et pressé par les délais du notaire c’est en catastrophe que j’ai atterri à ma banque le Crédit Agricole de Rezé (44) pour qu’il me fasse une proposition… “taux à 5.8%!!!” alors que j’y étais depuis ma naissance ! J’ai fait une autre demande au crédit agricole de gironde “4.8%”, on a signé !

Puis on est allé chez le notaire pour payer les 96000€ de l’achat à 110% que l’on devait financer. Et là, j’apprends le jour de la signature définitive que le vendeur l’avait acheté 11000€ 1an plus tôt !!!! C’est frustré et la gorge serré que j’ai acheté ce bien… ce jour là je me suis promis de trouver une solution à ce mauvais achat…

Quelques temps après et quelques mensualités de crédit passées, nous découvrions que les 45€ de charges de copropriété trimestrielles promises étaient finalement de 300€ par mois, travaux de copropriétés inclus. Je vous laisse imaginer la surprise. Heureusement, que je ne voulais pas être endetté à 33%…. Finalement, c’est presque 1000€ mensuel que nous versions pour un appartement de 23 m² carrez…

Le temps a passé jusqu’au jour où un ami m’appelle, Mik,  et me dit de lire le livre de Robert Kiyosaki “père riche père pauvre”.

ça a été une révélation (Allez voir le post sur le bouquin en cliquant sur le lien 🙂 ).

J’avais tellement mal acheté cet appartement que je ne pensais pas pouvoir revendre sans en être de ma poche. J’ai donc pensé le mettre en location saisonnière vu son excellent emplacement et rembourser ainsi plus vite notre crédit…

Entre temps j’ai lu des livres et des livres, je me suis formé auprès de cet auteur et d’autres qui m’ont beaucoup appris. Mais ce qui m’a le plus appris c’est mon erreur !

Comment ça fini ? et bien les prix ont monté avec l’embellissement du quartier et de Bordeaux et on a décidé de revendre à 130000€ en 2012. Prix accepté sur un coup de cœur !!!!

J’ai eu beaucoup de chance, je m’en tire bien et j’ai beaucoup appris avec ce premier deal. Mais ça aurait pu être une catastrophe pas à cause du bien en lui même… mais à cause de mon ignorance… à bon entendeur 😉

 

Romuald Lesage